Blog d'Auteur

Blog d'Auteur

Je ne suis pas mes personnages...

alone-2666433_1280.jpg

Crédit photo de Grae Dickason, Pixabay

 

Imaginez un peu, un acteur ou une actrice de cinéma qui devrait jouer l'ensemble des personnages d'un film, tant les rôles masculins que féminins...

Ce serait phénoménal. Songez déjà à la prouesse d'en interpréter deux, comme le fit notre regretté Robin Williams, dans "Madame Doubtfire", ou dans un registre plus angoissant, Anthony Perkins qui fut à la fois Norman Bates et sa mère, dans "Psychose" d'Alfred Hitchcock.

 

L'écrivain s'attelle pourtant à cet exercice difficile, par le truchement de sa plume.

D'une phrase ou d'un paragraphe à l'autre, il entre dans la peau d'un personnage dont il va devoir éprouver toutes les émotions, les conflits intérieurs, les contradictions...

 

Ecrire, c'est tenir tout à coup le rôle d'un(e) naïf(ve), d'un(e) malhonnête, d'un(e) d'hypocrite, d'un(e) gentil, d'un(e) séducteur(trice), d'un(e) lâche, d'un(e) courageux(se), d'un(e) rêveur(se), d'un(e) odieux(se), d'un(e) serviable, d'un(e) jaloux(se), d'un(e) doux(ce), d'un(e) raciste, d'un(e) altruiste, d'un(e)arriviste...

La liste des qualités et des défauts humains est longue, je pourrais continuer ainsi pendant des heures...

 

A travers ses personnages, un auteur exprime donc des points de vue qui ne sont pas forcément les siens.  C'est parfois amusant, parfois flippant, car comme toute créature, un personnage peut parfois échapper à sa créatrice...

 

 

En conclusion :

 

Je ne suis donc pas mes personnages, si, si j'insiste. Surtout lorsque je suis en train d'écrire un polar où je suis amenée à faire vivre un meurtrier, des policiers et  des suspects pas très fréquentables...

 

man-3915438_1280.jpg

S. Hermann & F. Richter de Pixabay" >Crédit photo 

 

A très bientôt,

Valérie Lieko

 



14/12/2019
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres